Lexpair

Jeune artiste nancéien de 24 ans, j’ai toujours eu un penchant pour la musique urbaine et j’écris mes textes depuis mes 14 ans (çà fait déjà 10 ans) et des « vrais » morceaux depuis mes 16 ans. J’ai auto produit tous mes projets et cherche à les jouer sur scène c’est mon but ultime. J’aime saisir toutes les opportunités de me produire en live. J’aime faire de ma musique l’ambassadrice de la paix et réunir les communautés au lieu de les diviser.

Instagram : https://www.instagram.com/lexpair/

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC0mEjfcxfAGYbusLXSRBk-w

Genius (Pour les paroles de mes chansons) : https://genius.com/search?q=lexpair / https://genius.com/Lexpair

Linktree : https://linktr.ee/Lexpair (sur le linktree on trouve également tous les réseaux musicaux où mes musiques sont disponibles)

Je suis également disponible et plus actif sur mon  compte Snapchat « lexpair » où je réponds plus rapidement que via les autres réseaux.

Ah oui, le pseudo Lexpair signifie « Les États Xénophobes Prônent l’Animosité, Inhibant le Respect » 😉

 

Pourcentage financé :
0%
Starter Junior Confirmé
0€
Cette campagne est terminée.
En savoir plus sur les paliers.

Lexpair

18 Campagne(s) | 0 Campagne favorite

Voir la bio.

Je suis un artiste du milieu Rap

J’ai écrit mes premiers morceaux en 2012 et enregistré mes premières musiques dès 2013

j’ai sorti plusieurs albums (1.0 mon Rap, L’enfer au Paradis, Forza , l’Enfer au Paradis Vol.2, Nouveau MC ainsi que les mixtapes 100 Pur sang et 200 Pur sang)  sur la plateforme bandcamp avant de me lancer sur les sites de Streaming grand public en juin 2017 avec la mixtape Le spectre du rap Français pour laquelle j’ai samplé des morceaux de Rap US, Fr et des instrumentales inédites. J’ai réédité cette mixtape en lui ajoutant 15 pistes supplémentaires le 11 Novembre de la même année.

Les années 2018/19 je me suis concentré sur l’édition de mes propres beats et j’ai participé à la production et à la mise en ligne d’albums d’amis du même milieu musical sous ma marque « FullZarba » (Nouveau logo ci-dessus). Avec cette voie de production personnelle, j’avais pour vocation de produire tous les artistes qui me sollicitaient et qui n’avaient pas les moyens d’être diffusés par les chemins « classiques » en leur offrant un an de visibilité par projet sur les stores digitaux. En fin d’année 2019 j’ai enregistré mon album « Reload » de 13 pistes et durant sa promotion j’ai enregistré un deuxième projet « Renaissance » qui est finalement paru le même jour. Le 13 Mars 2020 ce sont donc finalement deux projets qui se font échos qui ont été publiés. J’ai profité de ce qui est au final presque un double album (26 Morceaux) pour varier les flows, les thèmes et les styles d’instrumentales, les registres et le vocabulaire.

Mon style alterne entre rap « conscient » (je mets les guillemets car d’après moi le rap est un style revendicateur qui a suivi l’élan donné par le rock, d’ailleurs ce n’est pas un hasard si la première radio Rap de France s’appelle Skyrock, c’est l’évolution de ces 2 styles qui en est la cause), égotrip, et musiques d’ambiances, moins travaillées dans les paroles mais l’instru « fait le travail » en grande partie.

Je suis influencé en grande partie par des groupes de rap à l’ancienne comme NTM, le collectif Mafia k’1 Fry, IAM, ideal J le 113 des artistes engagés comme Kery James, Rohff,  Youssoupha mais également Daniel Balavoine, Charles Aznavour, Georges Brassens ou Michel Polnareff.

Cependant « Lexpair » reste un personnage et tout ce qu’il dit n’est pas toujours à prendre au premier degré (je fais allusion au gangsta RAP ou à mes textes « trash, qui satisfont tout de même une part importante de mon public).

En parallèle à mon activité dans le Rap je suis surveillant en internat, étudiant infirmier (en pause). Passionné par le rap et la culture Hip-hop, j’ai animé à deux reprise l’émission « Touche pas à mon Rap » sur la radio Fajet à Nancy (une seule fut diffusée avant l’annulation des émissions suivantes pour des raisons personnelles).

Enfin Mon nom de scène « Lexpair » n’est pas seulement une montée d’égo, c’est l’acronyme de la phrase « Les États Xénophobes Prônent l’Animosité Inhibant le Respect » qui fait écho à mon côté conscient.

Je prépare actuellement un nouvel album qui fera suite à la réédition de Reload et Renaissance parue le 24 Juin sous deux versions différentes en version digitale.

Contrairement aux projets que j’ai auto-produits depuis mes débuts j’ai l’intention d’augmenter ma visibilité pour l’album « Loin des Sirènes » qui est en cours d’élaboration. Dans le même temps dans le but de produire des morceaux de qualité optimale je cherche la possibilité d’enregistrer la plupart, si ce n’est la totalité du projet en studio.

Si je choisis le crowfunding comme moyen de financement, c’est principalement pour aller à la rencontre de mon public, mieux connaître ses attentes et proposer un projet qui ressemble autant à moi, en tant qu’artiste, qu’aux gens qui seront susceptibles d’écouter ma musique pour qu’ils puissent s’y reconnaître. De plus la plateforme OMAR me permettrait si l’objectif est atteint de m’entourer de professionnels du milieu et ainsi proposer à mon public une meilleure expérience auditive.

Enfin, j’ai également l’intention, comme projet secondaire, de m’entourer d’une équipe de vidéastes (pros ou amateurs) afin de mettre en image l’intégralité des morceaux de cet album.

Si je ne vis pas de la musique c’est bien la musique qui me fait vivre et je continue de partir à la conquête de mon rêve… Et si l’objectif de la campagne n’est pas atteint, je continuerai avec les moyens du bord : LE CŒUR ET LA PASSION AVANT TOUT